HEADER WEBSITE V Janvier 2020 F

Le FC MELV : une vraie bonne idée

melesseequipe1
 
Le FC MELV est un club du Football Entreprise situé au nord de Rennes qui émane d’un club libre, le FC MELESSE. Les joueurs dits ‘’plus anciens’’ ont décidé de créer ce club Entreprise pour des raisons que Thomas LHUISSIER, le Président expose dans l’entretien ci-dessous.
Si nous avons décidé de présenter ce sympathique club breton, c’est grâce aux dirigeants du RC Port du Havre dont l’équipe avait été opposée au FC MELV en 32èmes de finale de la Coupe nationale. Ils nous en avaient dit le plus grand bien principalement au niveau de l’accueil qu’ils avaient reçu.
Malgré un Président de Fédération breton, on ne peut pas dire que la ligue de Bretagne soit à la pointe du Football Entreprise, certains clubs réputés d’une époque pas très ancienne, comme les Municipaux de Rennes ou MESSAC Orain ayant préféré, faute d’encouragement si l’on peut dire, se tourner vers le foot libre ou le Futsal. Il existe effectivement des coins de France où certains clubs entreprise évoluent en foot libre ou en loisirs dans un foot dit diversifié impalpable.
Actuellement le FC MELV est invaincu en championnat D2 Football Entreprise avec une attaque de feu (57 buts marqués) et la meilleure défense (14 buts encaissés). Nous donnons donc aujourd’hui la parole au FC MELV un club dont la trajectoire montre qu’il existe des bonnes idées dans les ligues qui mériteraient d’être étudiées de plus près comme l’IUNFE l’a signalé aux instances lors des contacts récents.
Le Football Entreprise :
 
Thomas LHUISSIER
Il existait il y a quelques années des clubs importants, en particulier vers Rennes, dans le paysage du football Entreprise breton comme les Municipaux de Rennes, finaliste du Championnat National en 2003, ou MESSAC Orain, finaliste du Championnat National CN2 en 2011.
Pourquoi ces clubs ont-ils stoppé leur activité ?
Je ne connais pas la cause de la chute des municipaux mais en ce qui concerne Orain, Ils ont fusionné avec le club Foot Libre de Guipry Messac.

MELESSEECHAUFFIl semble que la pointe bretonne (Brest, Quimper,…) ne connaisse pas ou en tous cas ne s’intéresse  pas au Football Entreprise. Il existe même des villes comme Quimper où les clubs ont décidé de créer leur propre championnat Football Entreprise de football (équipes de 6 joueurs) auquel 20 équipes d’entreprise participent à partir d’une organisation complètement indépendante des structures traditionnelles de la FFF.

Selon vous, quelles sont les raisons qui ont poussé ces clubs bretons à quitter le giron de la FFF ?
Dans le paysage breton comme un peu partout en France, le nombre de "Soccer" ou "foot à 5" en indoor s'est développé (2 à Rennes) avec un championnat entreprises de 3 ou 4 niveaux sur 2 ou 3 soirs/semaine (3 ou 4 matchs par soir x6 terrains). Les équipes sont plus faciles à créer car cela ne nécessite que 5 à 7 joueurs et tout est géré en 1 lieu : au soccer (le terrain, l'horaire, l'arbitre, affichage des championnats ...). Cela fait une activité sportive dans la semaine ce qui convient aux pères de famille ou aux gens qui souhaitent avoir leurs weekends.

Et, en extrapolant, comment se porte le Football Entreprise en Bretagne ? Est-il soutenu par la Ligue ou les Districts? 
Pour notre part, on a toujours pu s'appuyer sur la ligue et le district qui nous ont bien aidés pour la création de notre club. Cependant nous savons que la ville de Rennes cherche à limiter voire arrêter le foot entreprise car c'est un casse-tête pour la gestion des terrains. Il y a 18 clubs dans notre championnat ayant comme terrain à domicile des terrains de la ville de Rennes. Le district gère le roulement en y incluant les vétérans des clubs Rennais.

Trois mots pour définir le Football Entreprise en général?
Convivialité, proximité, arrangeant

melessevestaireUn mouvement est né au niveau national qui s’est concrétisé par la naissance de l’UNFE. Cette association de clubs a déjà proposé au groupe de travail (FFF/LFA) des idées pour redynamiser le Foot Entreprise. L’UNFE est prête pour contribuer et les trois prochains mois seront décisifs pour l’avenir du Football Entreprise en cette période d’élections FFF.
Que pensez-vous de cette initiative récente et quel est votre avis sur l’avenir du Football Entreprise ?
Nous avons découvert par notre parcours en Coupe Nationale que le foot entreprise était pris un peu plus au sérieux en France et avait un niveau supérieur par rapport au niveau actuel de Rennes. Nous sommes la région de France ou il y a le plus de licenciés (foot libre) et le foot Entreprise reste et restera secondaire. Les joueurs arrivent au foot entreprise après leur carrière en foot libre et la moyenne d’âge sur les terrains est supérieure à 30 ans.
Il y a seulement des clubs comme les Municipaux de Rennes qui ont marqué la région, en tout cas pour le moment... Cependant nous espérons que le niveau augmente à Rennes et qu'il y ait 2 ou 3 clubs à pouvoir jouer les premières places nationales.

A ce sujet, si vous aviez une proposition ’’choc’’ à mettre en place en urgence, quelle serait-elle ?
Cela ne fait pas un an que nous sommes créés, nous essayons déjà de nous habituer à ce nouveau championnat.

Que faudrait-il faire pour que les médias régionaux et même nationaux s’intéressent d’un peu plus près au Football Entreprise ?
Que des gros clubs recrutent des anciens professionnels.

Demain on vous propose de réaliser un de vos rêves concernant le Football Entreprise, quel serait-il ?
Notre rêve serait de faire un très beau parcours en coupe nationale.

MELVXERRAGDEMAINS melvfaitrplay
FC MELV - RC Port du Havre (32èmes)  
 
MELVAFFICHEPORTDUHAVRELE CLUB
Je crois que votre démarche est assez originale car vous appartenez, en fait, à un club du dimanche qui a décidé de créer une équipe du Football Entreprise. Comment cette idée a-t-elle germé dans vos têtes?  Et qui est à son origine ?
Nous sommes tous issus du club de foot libre de Melesse qui a fusionné cette année avec notre voisin et rival de toujours La Mézières. Cette fusion est faite pour les jeunes afin qu'il y ait suffisamment de joueurs à tous les niveaux et qu'ils ne partent pas dans les plus grosses structures voisines. Etant pour la majorité tous trentenaires et ayant fait toute notre carrière dans notre club, nous avons vu ça comme un affront et nous sommes opposés à cette union. Nous avons donc décidé de partir de notre propre chef.
 
Au début la majorité des personnes avaient décidé d'arrêter le foot ou d'aller dans un autre club mais Anthony Coquelin (gardien) et Emmanuel Hardy (Trésorier et milieu) ont trouvé cette idée de créer un club de foot entreprise.

Cette solution a ravi tout le monde et c'est ainsi que nous avons créé notre club ralliant en même temps des amis qui avaient déjà arrêté le foot.

Pouvez-vous nous présenter votre coach actuel ?
Il s'agit de mon frère, Bertrand Lhuissier, qui est devenu le coach par la force des choses puisqu'il est blessé pour un long moment.
Car à l'origine nous sommes tous joueurs et avions décidé de tourner, en tant que coach et arbitre de touche à chaque match.

Quels sont vos objectifs pour la saison ?
Notre objectif est de monter en première division et de gagner la coupe de Bretagne.

Quels sont les dirigeants du club ?  
Le secrétaire est Kévin Menon (Arrière), Le trésorier est Emmanuel Hardy (milieu) et moi-même le président (Milieu). Nous avons cependant le même niveau de décision

Quel est le plus  jeune joueur de votre équipe première et quel a été son parcours footballistique ?
Il s'agit de Thomas Blandin (27 ans) (il gère le foyer avec Guillaume Pinel). Il a commencé le foot à 6 ans et a joué 18 années sous les couleurs de la JA Melesse.
Il a connu plus de descentes que de montées (c'est lui qui le dit !! rires) mais sa plus grande fierté est sa montée avec l'équipe B en D1 district.

melessefercocqExiste-t-il un(e) dirigeant(e) ou un joueur d'un autre club (de ta région) du Foot Entreprise que vous souhaiteriez citer et mettre en visibilité ?  
Il y a Yannick Fercoq qui a joué avec nous l'année derrière et qui jouait en parallèle au foot entreprise dans l'équipe ODIA (Il y joue toujours). Il nous a raconté pas mal d’anecdotes sur ce championnat que nous ne connaissions pas et nous a rassurés sur notre choix.
On souhaite également qu'il nous rejoigne l'année prochaine car c'est un très bon joueur avec une bonne mentalité. Une légende sur lui raconte qu'il aurait pu jouer en Ligue 2 ... Ce serait bien pour notre premier transfert.

Les dirigeants du RC Port du Havre, équipe que vous avez reçue en Coupe Nationale, nous ont fait part de leur grande satisfaction lors de leur match à Melesse, il y a quelques semaines. Ils nous ont indiqué avoir été particulièrement bien accueillis avant, pendant et après leur rencontre que vous aviez bien organisée avec dynamisme et implication.   
La convivialité et l’art de recevoir sont-ils des valeurs que votre club essaie de mettre en avant ? Quelle est ou quelle pourrait être la devise de votre club ?  
Ce sont les joies de la coupe (David face à Goliath), on a vu ça comme une chance de jouer contre un club d'un tel palmarès et nous avons voulu marquer le coup et les esprits. C'était une fête du Football.
Devise : "La JA n'est pas morte, sont cœur bas encore"

Un message à faire passer ?
Nous souhaitons remercier la mairie de Melesse et le district d'Ille et Vilaine pour nous avoir rendu accessibles le championnat entreprise.
Je tiens, à titre personnel, à remercier tous les joueurs d'avoir pu réaliser un de mes rêves qui est de jouer qu'avec des amis (c'est un plaisir de se retourner sur le terrain et de voir des mecs qu'on aime) et je tiens à ajouter que tous ceux qui ont été cités dans l'article devront payer une tournée au foyer ...
 

MELESSEEQUIPE2

Entretien : Daniel TESTE