HEADER WEBSITE V Janvier 2020 F

Coupe nationale : SKILL & SERVICE et le CHU Rouen en haut de l'affiche !

VCHUROUENEQUIPE
 
Reçus 5 sur 5 !
Les cinq matchs en retard des 16èmes de finale se sont tous déroulés le 28 Janvier permettant la mise à jour le tableau des 8èmes du 18 Février prochain.
SKILL & SERVICE et le CHU Rouen (cf photo en entête) ont réalisé les perfs du week-end en s’imposant à l’extérieur contre des équipes qui faisaient ''figure'' de favorites ou hiérarchiquement supérieures.
 
La qualification du CHR Talence face au TOAC est aussi à souligner car les toulousains, du coup très déçus, étaient l’un des prétendants à la victoire finale.
Aéroport de Beauvais que nous considérions comme outsider s’est incliné de justesse, après prolongations, à Rouen contre les transporteurs d’USTCAR.
CAILLOT Reims, accrocheur, a sérieusement inquiété la BANQUE de France mais a dû s’incliner après avoir mené au score.
Le tirage curieusement géographique des 8èmes de finale a pour conséquence qu’il y aura assurément deux clubs parisiens et deux clubs normands en ¼ de finale le 18 Mars.
 
Evoluant une division (DHR) chez leurs hôtes du jour de l’APSAP EMILE ROUX (DH), les visiteurs ont réalisé le coup grâce à deux buts d’Abdoulaye NDIAYE. A noter que les visiteurs ont joué 75 minutes à dix suite à l’expulsion, par l’aubois Christophe GATOUILLAT, de leur gardien remplaçant Marcel EBENE, le titulaire habituel du poste Fousseyni TANGARA n’étant pas disponible pour ce match.
Une heure avant le coup d'envoi, nous étions que 10 dans le vestiaire (peut-être un signe avant-coureur). Autant dire que le stress commençait à se lire sur certains visages (je ne citerai pas de nom). Malgré ces petits problèmes de "logistique", c'est bien à 15 guerriers qu'on débuta le match avec un maillot tout neuf sur les épaules (merci coach). Après une bonne entame de match, un fait de jeu vient rapidement gâcher notre bon début de match...  Sur un long dégagement de l'équipe adverse, une mésentente intervient entre Alex et Marcel... Alex protège pour Marcel mais Marcel récupère le ballon à la main à la limite de la surface voyant l'attaquant d'adverse arriver à toute vitesse. Résultat carton rouge pour Marcel au bout de 15min de jeu...
L'équipe aurait pu se dire que c'est mission impossible et bah non ça a été tout le contraire !  Alex se proposa pour prendre la place à Marcel (il nous a caché qu'il avait un passé de gardien et cela va se voir durant le match...) et Chris réorganisa l'équipe mais toujours avec le même schéma tactique (3-5-2 transformé en 3-5-1). Malgré l'infériorité numérique, nous avons gardé notre principe de jeu en jouant au sol dès qu'on le pouvait.
 
skillndiayeRésultat? Nous avons posé beaucoup de problèmes à APSAP qui fut dangereux que sur coup franc. Puis arriva ce qui devait arriver... Sur une déviation de Willo, le buteur maison Abdoulaye NDIAYE (cf photo ci-contre) ajustait le portier adverse d'une frappe croisée. 0-1 à la mi-temps.
La 2ème mi-temps débuta comme elle avait fini jusqu'à l'heure de jeu... La fatigue commença à faire son apparition de notre côté. Du coup, l'APSAP se faisait de plus en plus dangereux mais c'était sans compter sur 9 morts de faim sur le terrain et un Alex en état de grâce ! En effet, il sort vainqueur de 2 face à face et même quand il est battu, la barre nous vient en aide.  Nous avions quelques contres à négocier mais par manque de lucidité, nous jouions mal les coups. Mais sur un nième contre au bout du temps additionnel, Nael, Bernard et Miloud réussissent admirablement à sortir d'un petit périmètre grâce à jeu à 3 pour donner le ballon à Kévin qui temporise puis envoie Abdoulaye à limite du hors-jeu. Et après une longue course de 50 mètre et au bout de l'effort, Il effaça le gardien pour finir tranquillement. 0-2 et coup de sifflet final.
Ps : J'tiens à féliciter tout le monde car personne n'a rien lâché que ce soit sur le terrain ou sur le banc. Ça a été une fierté d'être le capitaine de cette équipe victorieuse.
 
Pour ce match délocalisé à CLAIREFONTAINE, les rémois, après avoir mené 1-0 ont concédé l’égalisation puis se sont fait doubler avant la pause atteinte sur ce score de 2-1.
 
Après deux frappes malchanceuses sur les barres, les visiteurs encaissaient un troisième but face à des banquiers qui n’ont été rassurés qu’au coup de sifflet finale du picard Valentin EVRARD, les joueurs de CAILLOT ayant fait mieux que résister réalisant un excellent match.
 
Buts inscrits par Bacari FATY, Fabien RADDAS et D SIMOES

banquebdfequipe banquecaillotequipe

VALLOUREC MANNESMANN Deville les Rouen – CHU Rouen (0-2)
Deux erreurs défensives des locaux et un penalty ont eu raison des rouennais face à CHU Rouen. La chance n’était pas du côté des joueurs d’Ali KASSEN très déçu à l’issue du match.
Composition des Equipes :
USVM :
Lefèvre Arthur. Delesque Aurélien. Mathieu Tévin. N’Diaye Moustapha. Mbengue papa mar. Diallo Chérif. Sow Ousmane. Devassy Romain. Faye Babacar (cap). Al Mazini adil. Camara Lassana. Alves Rasteiro Julien. Kellas said.Ngoume Georges
CHU rouen
CAGGIANO Alexandre. Di Martino David. Dubois Dorian. Dupuich Jimmy. Allain Erwan. Varin brice.Marie Quentin. Lecompte Alexandre. Dubuc Pierre (cap). Bisson Tom. Trémoulet Elias. Edelyne Dylan. Dubucpicot Clément. Guille Johan.
Arbitres : Lixon Pierre . Piednöel Philippe. Minel Pierre
Délégué : Letellier Laurent
Rédacteur : Ali KASSEN
Une fois de plus àprès 1mois et demi sans compétition, nous retrouvons la pelouse de notre stade fétiche. Le manque d’assiduité aux entrainements va se payer cash. Car quand on joue pendant 60 mn comment espérer gagner
L’équipe qui en voulait le plus l’a emporté.
 

VEQUIPES
 
Une minute de silence a été observée suite au décès de l’ancien gardien du CHU.
Nous donnons le coup d’envoi et d’entrée mes joueurs portent le danger dans le camp adverse.
VEQUIPEVALLOUREC5ème : sur un ballon récupéré, Lassana prend son défenseur de vitesse tire au but le ballon est détourné en corner par le N°5 ce qui ne donnera rien.
 
12ème : Corner pour Vallourec qui sans résultat.
17ème : Ousmane fait un festival sur le côté droit et adresse un centre détourné de nouveau en corner.
20 ème : Lassana passe en revue la défense, décoche un tir qui s’écrase sur le bas du poteau gauche du gardien, celui étant largement battu.
 
Pendant ce temps le CHU laisse passer l’orage attendant son heure.
35ème : Coup franc à 25 m Romain le tire Pape reprend de la tête bien capté par le Gardien. Sur la 1ère attaque du CHU, le ballon monte en l’air Moustapha plutôt que de le prendre de la tête, fait un amorti poitrine dans nos 16m, glisse et le n°2 du CHU en profite pour venir battre Arthur qui n’avait encore rien eu à faire jusqu’à ce moment. 1-0 pour le CHU
Le manque d’entrainement de certains joueurs plus préoccupés à regarder la coupe d’Afrique des nations au chaud plutôt que de s’entrainer dans le froid commence à se faire sentir et la mi-temps est la bienvenue.
 Après la pause et le coup de gueule du coach, nous revenons sur le terrain avec l’envie mais ce n’est resté qu’au stade de l’envie
Georges remplace Ousmane 45ème.
Le CHU est lui aussi revenu avec aussi la volonté de se qualifier.
46ème : Said crochète le 7 du CHU et reçoit un avertissement
48ème : Cherif bouscule le 9 du CHU et se voit lui aussi averti.
On sent que nos joueurs ne sont plus dedans
52ème : sortie de Cherif avec entorse du genou gauche sans que l’arbitre ne siffle de faute ou avertisse le n°5. Il est remplacé par Julien.
55ème : Pape crochète le n°9 dans la surface pour un penalty converti en but : 2-0 pour le CHU.
77ème : avertissement pour CAS au 7 du CHU.
85ème : Tir de Romain sur la transversale puis après plus rien si ce n’est l’avertissement anecdotique du n°12 du CHU
Equipe du CHU
Tout le monde s’est retrouvé pour un buffet festif
 
8TCAREQUIPER.USTCAR Rouen - BEAUVAIS AEROPORT (1 -1 puis 2-1 après prolongations)
Les rouennais recevront le RC Port du Havre en 8èmes de finale.
Buteurs US TCAR : Correa (sur penalty) – Boguie
Un match serré ou l'expérience de ces matchs à enjeux et la condition physique auront fait la différence pour la TCAR.
Une première mi-temps serrée ou les locaux ouvriront la marque sur penalty suite à une main du défenseur de Beauvais après un centre de A.SALL.  
Beauvais se montré dangereux sur coup de pied arrêté et trouvait même le poteau de MAHOUAHOUAS juste avant la mi-temps. Les débats étaient équilibrés et le match haché par beaucoup de fautes des joueurs rouennais.  
La deuxième mi-temps reprenait sur un bon rythme et les joueurs de Beauvais se portaient devant le but de T.MAHOUAHOUAS. Et sur un énième coup franc N.BENDADA  allait commettre l'irréparable et faucher le numéro 11 de Beauvais. L'arbitre montrait le point de penalty et Beauvais égalisait dans les 5 premières minutes après la pause. Tout était à refaire ! 
Les rouennais se tournaient de nouveau vers l'avant et reprenaient le jeu mais D.CORREA, devant le but vide manquait la ligne de mire de la tête ! 
Le match s'équilibrait et les deux équipes se rendaient coup pour coup. Etaient venus le temps des changements. Boguie remplaçait N.CHABAB. Tandis que les joueurs de Beauvais faisaient leur seul changement, l'équipe étant venue à 12 ... La prolongation était sifflée sur ce score de parité 1-1. 
Les joueurs de Beauvais commençaient à accuser le coup physiquement et sur un énième débordement de A.SALL, le capitaine de Beauvais sauvait son équipe. Mais 5 minutes plus tard on reprenait les mêmes sauf que cette fois-ci A.SALL décidait de faire la passe pour M.BOGUIE qui n'avait plus qu'à marquer dans le but vide. 2-1, coup de massue pour les visiteurs qui n'arriveront plus à trouver les ressources pour inquiéter les rouennais sauf sur une frappe lointaine que T.MAHOUAHAS détournait sur le poteau. Entre temps R.MOREL et A.OMONT faisaient leurs rentrées pour fermer. A l’issue de ce match, les rouennais s'offriront un derby face à leurs amis havrais ! 
 
TALENCE C.HOSP. - TOULOUSE TOAC (3-1)
Selon leurs propres dires, les toulousains, méconnaissables, ont conscience qu’ils n’ont rien mis dans ce match et le but de Jelloul n’a pas été suffisant pour inverser le sort de cette rencontre. Le CHR Talence ne devra pas se reposer sur ses lauriers car au prochain tour ce sont les solides marseillais de BOCAGE ou les parisiens du CG 92.
 
Rédacteur : Daniel TESTE