Banner website copy

 

BEST TRAINING au sommet !

cnentete

Lorsque Grégory SAUTRON a quitté, blessé et meurtri, le terrain le 4 Mai dernier lors de la ½  à Issy les Moulineaux, il n’imaginait sans doute pas brandir la Coupe nationale, 20 jours après.
Et pourtant c’est bien ce qui s’est passé sur le joli terrain synthétique de Maromme, au nord de Rouen et devant environ 500 spectateurs. Son équipe de BEST TRAINING Chambourcy l’a emporté grâce à un but d’Anthony LOIR sur coup franc et à la 103ème minute dans la première prolongation. Et Grégory a ainsi levé le trophée pour la 2ème fois consécutivement !


Coupe nationale (Finale)
Samedi 25 Mai 2019
US TCAR Rouen - BEST TRAINING Chambourcy (2-3 après prolongations)

CNVAUCHEAvant d’en arriver là, les camboriciens du Président Mike MUYSHOND ont dû faire beaucoup d’efforts collectivement pour faire baisser pavillon à une équipe de l’USTCAR Rouen très entreprenante même si les dernières minutes furent difficiles à gérer physiquement pour les normands.


De leur côté, les joueurs de Pat ALZINA ont également souffert physiquement mais leurs buts marqués à de très bons moments du match leur ont chaque fois redonné la pêche et la volonté nécessaires.

Encouragés par Pierre MENES venu en soutien de ses deux protégés et protecteurs, Stéphane ROBINET et Arnaud GIBERT, les franciliens se sont fait surprendre par un but inscrit dès la 4ème minute suite à un magnifique une/deux aux abords de la surface, Jason VAUCHE (cf photo) concluant cette belle action par un joli tir piqué victorieux (1-0, 4ème).

 
 
 
CNARBITRES2 CNCAPITAINES2
CNTCAREQUIPE cnbestequipe
 
CNCAPITAINEScbmenesSecoués, les hommes du capitaine SAUTRON étaient à deux doigts de s’incliner une deuxième fois quelques minutes plus tard.
 
Heureusement Arnaud GIBERT s’interposait et se couchait à bon escient sur la reprise de près de l’attaquant local. Peut-être le tournant du match.
 
Mais les joueurs de BEST TRAINIG ont de l’expérience et leur force réside dans leur patience et leur sérénité dans la tourmente, deux qualités qu’ils démontrent depuis plusieurs deux saisons et qui leur réussissent.   
 
 
 
 
CNBUTDELECROIXA l’appui de ces deux vertus, ils ont fait le dos rond puis ont repris collectivement leurs esprits avant d’égaliser par Pierre DELECROIX auteur d’une magnifique frappe croisée qui laissait Thibault MAHOUAHOUAS pantois (1-1,14ème).(cf photo)
 
A l’issue de ce premier quart d’heure joué sur un rythme très vif, les pendules et le jeu s’équilibraient. Les deux équipes mettaient beaucoup d’entrain et de volonté dans cette bataille et l’intérêt allait grandissant.
 
 
 
 
 
 
CNTRIBUNE CNTRIBUNE2Après plusieurs flèches lancées par les locaux par Wahid BENDADA toujours imprévisible sur son côté droit et Jason VAUCHE très en jambe, ce sont pourtant  les visiteurs qui reprenaient l’avantage juste avant la pause.
 
 
 
On vous l’a dit, ils ont l’art de marquer quand il le faut et donc quand cela fait mal à l’adversaire !   
 
Sur un ballon mal repoussé par la défense rouennaise, Guillaume CHABROULIN, peut être le meilleur joueur de son équipe, tentait sa chance de 25m. Le ballon frappé puissamment allait se ficher dans le coin du but (1-2, 44ème)

Sur l’engagement l’arbitre MR LUCAS, venu de la Ligue du Grand Est, renvoyait tout le monde au vestiaire. A noter l’excellente prestation des quatre arbitres désignés et l'excellent état d'esprit qui a régné tout au long des 120 minutes.  
La deuxième période reprenait sur le même rythme soutenu, les deux équipes maintenant leur volonté d’aller de l’avant. Les joueurs de Cedric HAMEL remplaçant le coach Kamel TAHAR suspendu, tentaient de revenir pour offrir à leur entraîneur principal du jour un joli cadeau pour la toute récente naissance de son fils. Ils pensaient avoir trouvé le paquet cadeau pour y parvenir en égalisant à l’heure de jeu.
En effet, sur un ballon très aérien, Mika CORSO se faisait surprendre et l’attaquant rouennais B GUILBERT, tout heureux de récupérer ce ballon, ne se privait pas de venir crucifier Arnaud GIBERT sorti au niveau des 16m (2-2, 61ème)
 
Tout était à refaire !
 
CBGIBERT CBGENGELLOUN
CN8BIS cnaxction
CNBEGELLOUNTOUCHE CNBENDADA
 
La fatigue se faisant sentir des deux côtés, les efforts ayant été conséquents et incessants, l’équipe qui prendrait l’avantage aurait fait un grand pas vers la victoire finale. Après plusieurs changements, les deux équipes ne présentaient plus les mêmes attaques mais les intentions restaient constantes.
A noter que USTCAR Rouen a joué un match en retard décisif de R1 Normandie en milieu de semaine : une rencontre contre le RC Port du Havre au cours duquel, menés 0-2, ils ont dû mettre beaucoup d’énergie dans le but de revenir au score avant de l’emporter (4-2). Ces efforts ont-ils engendré un peu de fatigue supplémentaire ?

CNDOURY2Autour de leur capitaine Vincent DOURY, impérial dans le placement, la rigueur et avec une volonté de relance propre et constante, les normands se mettaient à légitimement y croire mais les visiteurs restaient rigoureux et sereins.
 
Les prolongations s’avéraient inévitables !
 
Sous le soleil normand et une chaleur certes pas intenable mais cependant usante, les deux équipes repartaient au combat pour 30 minutes supplémentaires.
 
La victoire basculait dans le camp des coéquipiers de Stéphane ROBINET, sorti pour blessure et dont il se murmure que cette finale nationale était le dernier match de sa longue et belle carrière. Si son arrêt se confirme, le Football Entreprise perdra un de ses joueurs emblématiques et très apprécié de tous.

CNLOIREn cette veille d’élections, cette lutte finale montait en puissance et même si la qualité avait quelque peu baissé d’un cran, le suspense tenait les 500 spectateurs en haleine et l’élu final difficile à prévoir.
Rappelons que le sondage UNFE sur son FACEBOOK dans la semaine précédant la finale, avait montré un presque 50/50.
 
Anthony LOIR qu’on avait vu un peu par intermittence voire quelquefois irrité ou irritant, allait décider tout seul du sort de ce match.
Lui le normand, ancien de l’AS ROBERT MASSELIN, allait jouer un vilain tour à ses origines en marquant le 3ème but de son équipe sur un coup-franc vicieux mais très intelligent.
 
Malgré une parade désespérée, le gardien rouennais ne pouvait que repousser le ballon dans ses filets. (2-3,103ème). Anthony LOIR devenait le héros du jour pour son équipe.  

 
 
cnbut1 CNCORNERTCAR
CNENTREE cnjoietacar
 
Lors des dernières minutes, BEST TRAINING Chambourcy avait l’occasion de tuer le suspense mais le poteau repoussait la frappe violente. Les cinq dernières minutes ne donnaient plus rien, le carburant des deux équipes étant complètement épuisé.

CNJOIE5BEST TRAINING Chambourcy a donc remporté sa deuxième Coupe nationale consécutive qui ajoutée à son titre de Champion de Paris, lui permet de faire le grand CHELEM.

Pat ALZINA, toujours très discret, a su transmettre à son groupe des valeurs presque affectives et même si sa modestie peut en souffrir, ses joueurs peuvent le remercier de la façon dont il les gère ou plutôt les accompagne depuis plusieurs saisons.

Pour les normands du Président Thierry DOURY qui a parfaitement organisé cette belle journée, cette première présence en finale nationale n’est sans doute que le commencement d’une belle et longue aventure. La qualité de leur collectif, la force de leur attaque et leur envie d’aller de l’avant peut laisser augurer d’un bel avenir.

Des images du match :

Toutes les images de la journée (Cyrille et Olivier) sur le site :  
 
CNVATINET cnbutdelecroixé
CNFINALE CNROBINETFAUTE
cnrobninetbvendada cntaharkamelKamel TAHAR suspendu
CBGIBERT CN8BIS
cnchabaud CNDELECROIXCHABROULIN
CNaction7
 
CNACTIONLARGE3
 
CNLOIRLARGE
 
CNAPPALUSEFIN
 
CNJOIE5
 
cnmikednag
 
 
Rédacteur : Daniel TESTE
Photos :
UNFE