Banner website copy

 

Coupe nationale : 3 hommes et un coup fin ?

AFFICHE FINALE 1

De façon à mettre cette finale de Coupe nationale du 25 Mai dans l’ambiance et essayer de comprendre qui pouvait jouer le meilleur coup lors de cette finale, nous avons demandé aux deux clubs de nous communiquer leur s
entiment ou leurs arguments à travers trois de leurs membres : leur Président, leur coach et un joueur.
Du côté normand, Thierry DOURY (Président), Kamel TAHAR (coach) et Vincent DOURY (Capitaine) ont répondu à nos questions alors que dans le camp camboricien de BEST TRAINING, Mike MUYSHOND (Président), Pat ALZINA (coach) et Guillaume CHABROULIN en ont fait de même :
DOURYTAHARUST CAR Rouen :

Question au Président : Thierry DOURY
Que craignez-vous le plus chez votre adversaire, du côté sportif ou autre ? Et quel est le message que vous allez faire passer à votre groupe le jour du match ?
Je ne vais pas parler de la qualité de l’effectif de Best Training. S’ils sont champions en titre et présents encore en finale cette année, c’est bien la preuve que c’est la meilleure équipe de France.
 Non je crains plutôt leur capacité à gérer les grands matchs. Ils ont l’habitude de ces rendez-vous et la gestion de l’émotion va être très importante. Je pense qu’ils maîtrisent à la perfection ce genre d’élément. 
Je vais dire à mon groupe tout simplement que c’est déjà énorme ce qu’ils ont réalisé, que c’est même historique pour notre club et que peu importe le résultat, je suis fier d’eux. Ils ont déjà réalisé l’objectif qui était de se hisser en finale.
Nous partons outsider face au favoris Best Training mais la gourmandise est un vilain défaut normand. Alors ... pourquoi pas plus ... !

TAHARQuestion au coach : Kamel TAHAR :
Dans votre causerie, y-aura-t-il une part d’improvisation ou la totalité aura-t-elle été très travaillée et préparée ?
Dit autrement, fonctionnez-vous au feeling pour toucher les joueurs, jouer avec leurs émotions ou plutôt à l'appui d'un discours très carré et anticipé ? 
 
Forcément il y a une partie de travaillée car à ce stade de la compétition on ne peut pas laisser place qu’à l’imprévu. 
 
Cependant une fois tous aux vestiaires j’analyserai l’état d’esprit des gars et adapterai mon discours en fonction de cet état d’esprit.

 
DOURYVINCCENTQuestion au joueur : Vincent DOURY (Capitaine) :
Donne-nous une bonne raison de croire en votre victoire en finale le 25 Mai. Et donc quel sera le score du match ?
Nous allons jouer libérés, tous ce qui se passe maintenant ne sera que du plus.
Je pense que perdre contre Best Training n’a rien de honteux alors nous n’avons rien à perdre. 
Je crois en nos chances car nous avons un effectif de qualité et complet à chaque ligne.
Et puis on joue chez nous dans notre belle Normandie. Alors rendons fiers tous les normands en donnant le maximum de nous. Ce qui est sûr, c’est qu’on jouera cette finale avec beaucoup d’humilité mais avec l’envie de faire quelque chose de grand.
 
Maintenant vous dire le score, je n’en ai aucune idée mais je dirais un petit 2/1 pour nous. Que le meilleur gagne !

  
3MUYSHONDBEST TRAINING Chambourcy

Question au Président : MIKE MUYSHOND
Que craignez-vous le plus chez votre adversaire, du côté sportif ou autre ? Et quel est le message que vous allez faire passer à votre groupe le jour du match ?
Pas spécialement de crainte, plus de la méfiance et beaucoup de respect : les résultats plaident pour eux ! 5 victoires et 1 nul dans une poule difficile dont 2 victoires face à l’AS ORANGE. Une équipe solide qui sera bien différente de celle rencontrée en ¼ de finale en 2016 ! Pour le reste, c’est surtout une joie de retrouver cet adversaire dans le cadre d’un tel événement : ce match doit vraiment représenter quelque chose de fort entre les familles DOURY et ALZINA.
Plus que mon message, c’est toute l’équipe dirigeante (Yohan, Nono, Moustik, Oliv et Gilles) qui le véhicule tout au long de l’année : on est à 100 % derrière eux et ils savent qu’ils pourront compter sur nous !
Sinon, pour moi qui suis bas-normand d’origine, ce sera un vrai plaisir de pouvoir me déplacer dans cette magnifique région J

3ALZINAQuestion au coach : PATRICK ALZINA
Dans votre causerie, y-aura-t-il une part d’improvisation ou la totalité aura-t-elle été très travaillée et préparée ? Dit autrement, fonctionnez-vous au feeling pour toucher les joueurs, jouer avec leurs émotions ou plutôt à l'appui d'un discours très carré et anticipé ?  
Dans ce genre de match et d'échéance, il n'y aura que très peu de place à l'improvisation, à savoir 80% de travail fort sur l'aspect tactique et mise en place qui se prépare déjà aux différentes séances d'entrainement puis un cadrage total de tous les aspects sportif et tactique dans le vestiaire.
Après, il y a toujours cette part d'improvisation qui est nécessaire quant au ressenti le jour J. Les joueurs ont besoin de voir le coach ne pas réciter et puis chaque joueur ce jour-là est différent : Les jeunes, les expérimentés, tous n'ont pas la même approche d'une finale et d'un moment où chacun doit se concentrer à sa façon. C'est là que l'improvisation est importante.
 
Après, je prépare toujours quelque chose dans les grands matchs, pour puiser au fond d'eux en actionnant comme leviers leurs sentiments, leurs émotions, leur ressenti en prenant toujours soin qu'ils ne basculent pas dans une émotion top forte.
Mon discours est toujours percutant en les regardant dans les yeux, en employant des mots de victoire, des mots positifs, afin qu'ils ne retiennent que cela.

3CHABROULINQuestion au joueur : GUILLAUME CHABROULIN
Donne-nous une bonne raison de croire en votre victoire en finale le 25 Mai. Et donc quel sera le score du match ?
Notre principal atout, c'est la solidarité et la sincère amitié qui lient tous les membres de ce club si spécial, des joueurs au président, en passant par les coaches et nos indispensables dirigeants. Ce groupe très soudé, que nous formons, nous permet de rester performant, tout en évoluant dans une ambiance de folie.
 
L'expérience acquise avec la finale de l'an dernier et le vécu important de certains cadres du groupe nous permettent également d'aborder sereinement ce type de rendez-vous.
 
Pour le résultat, comme le dit le célèbre critique footballistique Olivier Dang : « une finale ça ne se joue pas, ça se gagne ! » Donc avec tout le respect que j'ai pour l’US TCAR et les copains que j'ai dans cette équipe, je pronostiquerai une victoire 2-0 de BEST TRAINING.

***********

A ce jour, vous avez déjà été 410 à répondre à la question sur FACEBOOK : ''Selon vous, qui remportera la Coupe nationale ?'
Résultat (extrait du Facebook de l'UNFE) :

SONDAGE

Rien n'est fait dans cette finale !!

 
Propos recueillis par Daniel TESTE
Photos :