Banner website copy

 

¼ de finale : 3 derbys !

cn6dockersequipe
Photo en entête : RC Port du Havre

La FFF doit se frotter les mains !
Elle n’aura pas un gros budget à consacrer aux frais des déplacements des équipes lors des ¼ de finale. En effet, nous aurons droit à trois derbys, dont deux entre équipes parisiennes ce qui signifie qu’une des équipes finalistes sera automatiquement parisienne. Le 3ème derby sera normand et même spécifiquement rouennais. Enfin le dernier match opposera, au Havre, le RC Port du Havre à UBM Bordeaux METROPOLE.

Un programme qui fait déjà saliver !

CN6RESULTATS6
cn6Classementfinal
 
CNQUART
 
CN6DOCKRSJOUEUR
Lors de ce 6ème et ultime tour de la phase de poule de la Coupe nationale, et non pas du Championnat national comme il est écrit à tort trop souvent, les regards étaient tournés vers Ajaccio et Toulouse et donc vers le Groupe C.
Les joueurs de Nicolas BLEAS (AIR France Roissy) devaient l’emporter et espérer que les havrais s’imposeraient chez le TOAC. Situation peu évidente au départ pour les aviateurs.
Le vol s’est déroulé de façon idéale avec une victoire des havrais (3-1) sur la piste toulousaine qui leur attribue la 1ère place du groupe et un atterrissage parfaitement contrôlé par les franciliens sur le tarmac corse.
Ce qui montre également qu’avec 9 points et trois défaites subies, on peut se qualifier. AIR FRANCE Roissy l’a fait.
 
Côté extra-sportif, nous aurons une pensée très forte pour Michel CATELAIN, ancien Président des Dockers, dont le bus du retour de Toulouse, qu'il conduisait, a connu un accident sérieux.  
 
Giovanni BAGGIO (cf photo) a été l'auteur du 2ème but havrais.

Groupe A : il fallait un point aux campinois pour valider leur place de leader. Ils l’ont fait nettement même si l’équipe alignée, en face, par le CG92 n’était pas optimale en termes d’effectif. Bravo à Nicolas FROMAGEOND et à son groupe pour ce très beau parcours...qui pourrait ne pas s’arrêter là !

Groupe B : il n’y avait plus d’enjeu dans ce groupe mais les joueurs de BEST TRAINING ont parfaitement joué le jeu en s’imposant à Bordeaux (2-1), lui aussi déjà qualifié. BEST TRAINING termine invaincu, comme TCAR Rouen, avec la meilleure attaque et la meilleure défense. Qui pourra empêcher les camboriciens d’aller au bout ?    
 
CACS Saint Etienne du Rouvray a clos cette phase par une belle victoire face aux auvergnats de MEDICALE PLUS. Les normands pourront regretter un certain manque d’efficacité lors de matchs de début de phase.

Groupe D : l’AS ORANGE, avec trop d’absents et deux joueurs de son équipe 4, n’a pas réussi son challenge de l’emporter avec deux buts d’écart pour finir premier. Le seul but du match a d’ailleurs été marqué par un CSC en première mi-temps. Les Rouennais, ambitieux à l’appui d’un bel effectif, recevront en ¼ de finale.
Dans l’autre match, les Communaux Maisons Alfort et SECUCAF ont souhaité terminer cette phase en marquant des buts. Cinq buts sont venus s’égrainer au tableau d’affichage du Stade Auguste Delaune avec une victoire pour les locaux (3-2).
A noter qu’aucun match nul n’est venu sanctionner toutes les rencontres.

Selon le principe d’alternance (à confirmer) établi par la FFF depuis plusieurs saisons, la finale devrait avoir lieu soit à Bordeaux soit au Havre soit à Rouen. 

On peur enfin relever que la barre des 100 buteurs (101 exactement) a été franchie à l'occasion de cette journée.

 
1aspttequipeGroupe A
ASPTT Champigny - Conseil Général 92 (4-1)
Grâce aux deux buts de Josué Hilaire, un de Steeven Borval et un de  Sully Seychelles, ancien de Fontenay-le-Comte en CFA, l’AS PTT Champigny s’est largement imposé face au CONSEIL GENERAL92.

As Robert Masselin - FC NOBI NOBI (3-0 pénalité)

Groupe B
Cheminots Stéphanais - MEDICALE Plus Clermont Ferrand (5-0)
Union Bordeaux Metropole - BEST TRAINING Chambourcy (1-2)
Belle prestation de UBM Football revancharde qui ne voulait en aucun cas subir un remake de la cinglante défaite du match aller (8-1) et prouver que sa qualification n'est pas due au fruit du hasard. Mal entrés encore une fois dans son match les métropolitains encaisseront un but dans les 10 premières minutes.
Puis un 2ème 15 minutes avant la pause. Revigorés à la pause, c'est Florian MAZE qui offrira l'occasion d'y croire dans un match où les 2 équipes semblaient décontractées sans pour autant en oublier la victoire finale. Malgré 2 ou 3 grosses situations le score en restera là et la rencontre se finira dans le superbe foyer d'UBM devant le match DIJON - LYON dans une belle ambiance made in Football Entreprise
CN6DOCKERSARBOTRES
Groupe C
TOAC Toulouse - RC Port du Havre (1-3)
L'équation pour la qualification était simple : prendre au moins un point sur ce match ou que Roissy ne gagne pas à Ocana.
Ce match est une copie du premier match contre Paris et notamment, et encore, la première mi-temps, avec des occasions franches pas concrétisées et un cadeau juste avant la mi-temps.
La deuxième période voit encore des occasions pour revenir mais le manque de justesse et le gardien adverse, font que le score est toujours à l'avantage des Havrais.
 

Pire sur un manque de concentration sur un coup franc au 18 mètres, un 2ème but est marqué sur un décalage rapide et une frappe sous la barre.
 
L'équipe pousse et sur une nième offensive enfin on arrive à réduire le score, Kenny centre au cordeau pour Philippe qui pousse dans le but vide. On aura encore une balle d'égalisation dans le dernier quart d'heure mais ce sont les Havrais profitant d'une équipe du TOAC à l'abordage pour sceller cette partie avec un troisième but.
 
cn toacequipe2Dans le même temps, Paris ayant fait l'exploit à Ocana, cette défaite est synonyme d'élimination et de fin d'aventure en coupe de France.
Evidemment une très grande déception pour cette non qualification avec beaucoup d'engagement et de sacrifices du groupe et du staff, mais n'oublions pas après les 2 premiers matchs perdus, la très belle réaction nous permettant de revenir dans la course avec 3 victoires dont 2 à l'extérieur.
 
On dira en analyse de cette campagne "qu'il faut mettre les occasions ou au moins ne pas donner de buts...", une fois qu'on a dit ça, on n'a pas dit grand6chose, c'est juste le football !
Personnellement je retiendrai les actions commandos qui nous ont permis de rester dans la course jusqu'à la dernière journée, avec de fortes valeurs et de belles relations humaines.    
Merci au staff pour la logistique de cette phase de poule.
Merci aux familles, les mamans, les copines... d'avoir laissé les papas, les copains vivre ces moments qui resteront malgré tout gravés dans nos souvenirs.
Bonne continuation au Port du Havre et à Air France Roissy.
 
cn6ALIGNES

OCANA Entreprises – AIR France Roissy (2-4)

L’As Air France Roissy n’avait pas son destin entre ses mains mais une qualification passait déjà par une victoire en terre Corse. 
Le match débute sur un petit rythme mais la volonté dans chaque camp est d’aller au bout de chaque action pour ouvrir le score. 
Sur une montée rageuse, F Doucoure lance B Wassa sur l’aile gauche qui lui remet le ballon aux 6 mètres, “plat du pied/sécurité”, c’est Air France qui va ouvrir le score. (0-1)
Survient rapidement LE GESTE de la rencontre. 
Le numéro 9 local (Siffredi) reçoit le ballon aux 40m, le pique et reprend de volée d’une magnifique pureté et lobe notre gardien médusé. 
La mi-temps est sifflée sur le score de 1-1 après qu’Ocana ait poussé en cette fin de 1er acte mais V Desrette est resté vigilant et a sorti les arrêts nécessaires. 
CN6AIRFRANCEA ce moment là nous savons que Le Havre mène à Toulouse (0-1) donc nous savons ce qu’il nous reste à faire pour ne rien regretter. 
Changement tactique pour Air France à l’entame d

e cette deuxième mi-temps. Nous devons jouer plus haut afin de prendre l’avantage. 

Malheureusement ce sont les locaux qui vont doubler la mise par l’inévitable Siffredi qui reprend de la poitrine (ou du ventre) un centre venu de la droite. 
Pour Air France plus aucun calcul à faire. Nous monopolisons le ballon et mettons la pression sur la défense locale.
Après quelques beaux arrêts du gardien Ocanais, nous revenons au score par Seydi Sam (2-2) avant de passer devant  par Khaled Mazaghrane fraîchement entré en jeu. (2-3)

Malgré cet avantage nous continuons d’attaquer des corses un peu déboussolés qui auraient pu égaliser sur un corner, la reprise de la tête passant à quelques centimètres de la lucarne.
La délibération viendra dans les arrêts de jeu suite à une faute dans la surface corse. Penalty transformé par Khaled Mazaghrane qui valide ainsi sa très belle entrée en jeu (2-4)
Au coup de sifflet final après un coup de téléphone à Michel Benazet, président du TOAC, nous pouvons laisser éclater notre joie, nous continuons l’aventure!
Un grand merci au club d’Ocana pour son accueil et la réception exceptionnelle d’après match (spécialités corses délicieuses) à son président Joseph Santelli ainsi qu’à Titi Agostini pour ses bons conseils en restauration et autres sorties nocturnes ;) 
Merci également aux joueurs ocannais pour les messages personnels et à Pierre Siffredi passé nous faire coucou au restaurant après la rencontre. 

Groupe D
USTCAR Rouen – AS ORANGE (1-0)
Avec une équipe très (trop) limitée, les joueurs de Jean-Charles PEUFFIER ont tenté mais leurs potentiel s’est avéré insuffisant pour réaliser leur objectif : gagner par deux buts d’écart.
Le fait d’encaisser un but contre leur camp en première période n’a, de plus, pas arrangé leurs affaires et ambitions. Avant son ¼ de finale compliqué chez l’ASPTT Champigny, le groupe devra se déplacer chez la Banque de France pour un match décisif pour le titre de champion de R1 Ile de France.

Communaux Maisons Alfort - SECUCAF Bordeaux (3-2)

Agrégation : Daniel TESTE
Photos et éléments extraits :
Cedric HAMEL (USTCAR)
Christophe DEMONCHY (ONB)
https://toacfootentreprise.jimdo.com/
AS ORANGE
RC PORT DU HAVRE
https://www.facebook.com/search/top/?q=elite%20football%20entreprise%20gironde&epa=SEARCH_BOX