Banner website copy

 

32èmes : un finaliste au tapis !

User Rating: 3 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar InactiveStar Inactive
 

32SECUCAF3


Nous ne pourrons globalement pas évoquer l’avantage du terrain lors de ce tour qui s’est joué le 1er Décembre. En effet, on notera, côté statistiques : 16 victoires à domicile….et 16 victoires en déplacement
Au prochain tour dont le tirage aura lieu jeudi 6 Décembre à la FFF, 9 ligues seront encore représentées, celles d’Ile de France, de Normandie et de Nouvelle Aquitaine ayant les plus gros contingents. 
LA grosse surprise est donc venue de Limeil Brevannes.

Après 3 finales nationales consécutives dont une victorieuse, le FC NIKE ne poursuivra pas sur le même rythme. La faute à qui ?
C’est l’APSAP Emile ROUX Limeil Brevannes, dans l’est francilien, qui a réussi l’exploit de bouter hors de la compétition, les joueurs du Président-joueur Julien HORNOIS (1-0). Ces derniers l’avaient pourtant facilement emporté en championnat régional sur ce même terrain (5-1). C’était le 27 Octobre.
Dans notre présentation de ce tour, nous avions écrit : ‘’pronostic pas évident’’

Il n’était effectivement pas évident de prévoir cette défaite. Et donc grand bravo à APSAP Emile ROUX qui aura, espérons-le pour cette équipe, trouvé dans cette belle victoire le déclic qui lui manquait pour galvaniser sa saison.

LA BELLE PERF !

Notre équipe s'est qualifiée samedi pour le prochain tour de la coupe de France entreprise. C'était face à un adversaire redoutable, le FC NIKE.
Deux fois champion de DH, vainqueur d'une coupe de France, finaliste de l'autre, tout cela lors des deux dernières saisons.
Autant dire que nous n'étions pas favoris. D'autant plus que nous avions été sèchement battus en championnat, il y a un mois, par ce même adversaire (1-5).
Mais la "magie de la coupe" à bel et bien opéré samedi, à LIMEIL BREVANNES.

LE MATCH :

APSAP EMILE ROUX - FC NIKE  (1-0)

Le terrain compliqué (sablé et "collant") n'a pas aider les 22 acteurs, le vent, très fort, non plus. Il a donc fallu s'adapter à ces conditions un peu particulières.
Les 30 premières minutes seront plutôt équilibrées. Rod aura bien une occasion, sur une frappe déviée par le gardien.
Fred devra s'employer, lui aussi, sur une occasion des visiteurs.Le dernier quart d'heure verra nos adversaires jouer plus haut.
Nous reculons un peu, sans concéder de réelles occasions (quelques alertes tout de même).
La mi-temps intervient sur le score, logique, de 0-0.

32apsapemilerouxequipeOn se dit que c'est une bonne chose, car la première période à été jouée contre le vent. En effet, la deuxième mi-temps débute mieux pour nous. Nous sommes montés d'un cran, et faisons clairement jeu égal avec le FC NIKE. On se dit en tribunes que tout est possible. Aleksandar verra son coup-franc lointain frôler la transversale. Les rapides attaquants visiteurs restent menaçants eux-aussi.
Le match peut basculer à tout moment. Nos fidèles supporters donnent de la voix !


À la 70ème minute, sur un coup franc frappé rentrant, Kévin Marquay coupe parfaitement la trajectoire de la balle d'un coup de tête, 1-0 !

Le match s'emballe alors. NIKE tente de revenir. Nous sommes bien décidés à résister.
Le match entre alors dans un schéma assez classique, NIKE pousse, nous résistons, mais nous avons aussi de vraies balles de contre.
Le tournant du match survient à la 80ème minute.
Penalty pour les visiteurs, tiré sur la barre !
Boostés par une réussite qui semble enfin de notre côté cette saison, les gars redoublent d'efforts.
L'attaquant adverse, fraîchement rentré, aura une balle d'égalisation sur un centre en retrait, mais sa frappe passera au dessus.
Derrière (85ème) le 6 de NIKE sera exclu pour un deuxième carton jaune. Nous ne lâcherons plus.
Dom aura même une énorme occasion de faire le break en toute fin de match (tête plongeante à bout portant, qui frôle le poteau).
Fin du match, victoire 1-0.
Un gros match de nos gars, contre un des favoris de la compétition. Il est temps de fêter la qualification avec notre public, qui a été à la hauteur de l'événement. Bravo à tous !
Nous attendons maintenant le tirage au sort, jeudi 6 décembre.

32APSAPEQUIPES

 
Tableaux réalisés par Christophe DEMONCHY
32resultats
 
32CARTEDEFRANCE  
32CLUBSPARLIGUE
AS SKILL & SERVICE – Communaux de Maisons Alfort (2-3 après prolongations)
Dans un autre choc du jour évoqué dans le même article, nous sommes tout aussi fiers’’ d’avoir écrit : ‘’Le pronostic est très difficile. On penchera vers des prolongations !’’
Il s’agit du match entre clubs de R1 parisiens (SKILL& SERVICE et les Communaux de Maisons Alfort). Et de prolongations, il en fût question à l’issue des lesquelles les visiteurs de Gérard JACQUES sont repartis avec la qualification en poche (3-2).

C’est au cours de la première période que les visiteurs ont ouvert le score sur un contre et une tête à bout pourtant suite à une erreur d’inattention des locaux. Ces derniers égalisaient dès la reprise sur un corner direct de Cedric N détourné par le gardien adverse dans ses propres buts. Après un match plein de rebondissements, les Communaux prennent l’avantage en début de prolongation mais Rafik B, sur un centre de Sabri, égalise en tout début de seconde manche. Les visiteurs, qui n’ont eu que deux occasions pendant les prolongations, réussissent à reprendre l’avantage, encore une fois sur une erreur d’inattention ... plus que quelques minutes de jeu !
Mais les locaux ne pourront pas revenir et accrocher une séance de tirs au but. 

ORANGE Cesson Sévigné – Cheminots Stéphanais (1-3)


Vu côté ORANGE Cesson :
Buts : Hicham n°7 pour l’AS Orange à la 34éme,
Matthieu n°10 à la 44éme, 46éme et de Tevin n°3 à la 90ème pour les Cheminots Stéphanais
Elimination en 32ème malgré un très bon match, disputé dans un bon état d’esprit.
La qualification était très proche, mais ça n’a pas suffi… 
Devant une petite affluence et sur une pelouse superbe, le début de match est équilibré, les deux équipes s’observent.
On pensait subir et être privés de ballon face au leader du championnat Normandie, mais ce n’est pas le cas (peut-être l’absence de quelques doubles-licences de leur côté).
Notre adversaire ne se montre pas vraiment dangereux, on prend confiance et on commence à se créer des situations intéressantes.
Sur l’une d’elles, Hicham, bien décalé par Benoit sur le côté gauche, va tromper le gardien d’un tir à ras de terre.
Le second but ne vient pas malgré quelques possibilités, la défense adverse tient le choc en concédant des coups-francs dangereux mais sans réussite pour nous.
On se dirige vers un score de 1-0 à la pause, mais sur une dernière attaque, le 10 adverse Matthieu réalise un bel enchainement contrôle de la tête/ballon piqué du gauche dans un angle fermé pour battre notre gardien Jean-Yves.
On accuse le coup, on est rejoint sur leur premier tir cadré. 
Le discours est positif suite à cette très bonne mi-temps, il va falloir rééditer la même prestation pour espérer se qualifier.
La tribune est un peu plus remplie, on allume les projecteurs, tout est prêt pour repartir sur de bonnes bases.
Malheureusement, sur la première attaque, de nouveau Matthieu réalise à nouveau un bel enchainement contrôle/frappe du gauche devant notre défense attentiste : le tir, dévié par Romain, trompe à notre gardien.
Coup de massue, deux tirs cadrés et deux buts dans un match qu’on maitrisait plutôt bien… 
On repart à l’assaut, les contacts se font plus rudes.
Sur un corner adverse, on ressort proprement le ballon et le contre éclair abouti sur Hicham qui centre à ras de terre devant le but :
la reprise à bout portant de Ronan est repoussée par le gardien, le ballon revient sur Ronan qui contrôle, se retourne et trouve le poteau extérieur…
On continue à pousser, laissant quelques espaces à nos adversaires qui n’en profitent pas.
Le 7 adverse est expulsé assez sévèrement pour un excès d’engagement au milieu de terrain, avant une nouvelle balle de 2-2 très nette :
Le gardien repousse un premier ballon en profondeur, Pascal le récupère et se retourne pour frapper : le gardien sauve de la cuisse en dehors de ses 16m… 
La fatigue se fait sentir pour tout le monde, on peine à construire et à être dangereux en fin de match sauf sur quelques coups-francs ou corners.
Sur un dernier contre, Tevin le 3 adverse tout en puissance s’en va tromper Jean-Yves à la 90ème et met un terme à nos espoirs de victoire. 
La déception domine, notre adversaire a su exploiter nos points faibles et a fait preuve de réalisme pour l’emporter.
Merci à nos supporters, réception sympa après le match avec les adversaires, les arbitres et le délégué dans une ambiance digne de notre club 
Jérôme COLLIAUX

32CESSONEQUIPES
Vu côté normand :
C’est un sympathique déplacement en Bretagne que nous a offert le tirage des 32e de finales de Coupe Nationale.
La pelouse du stade R.Belliard est juste parfaite et ce malgré la pluie incessante de ces derniers jours.
Le début de la rencontre nous confirme que cette équipe expérimentée d’Orange a de réels arguments pour nous rendre le match très délicat.
Dans cette 1ère mi-temps, les bretons sont bien en place et profitent de nos trop nombreuses imperfections techniques pour nous mettre sous pression.
Les joueurs de Cesson-Sévigné font preuve d’un jeu léché et d’une belle maîtrise collective notamment grâce à leur avant-centre (Pascal HINGANT, ex équipe de France corpo) à la baguette et 2 ailiers très véloces.

Coté Cheminots, difficile de s’approcher du but adverse et sur chaque perte de ballon il y a le feu dans la maison et c’est logiquement que les locaux vont ouvrir le score à la suite d’une très belle action collective. 35e min Orange 1 - Cheminots 0.
Ce but va nous piquer au vif et sur un beau ballon en profondeur de Sébastien. Delesques en direction de Mathieu.Lahousse, ce dernier s’emmène le ballon de la tête gagne son duel face au gardien breton et égalise
44e min Orange 1 - Cheminots 1.
Score à la pause 1 - 1

Nous profitons de cette pause pour faire quelques réglages et c’est un autre visage que nous allons montrer en seconde période.
Pour preuve, sur une belle phase de jeu côté gauche, Tévin. Mathieu adresse un beau centre à Mathieu.Lahousse qui ajuste un beau tir croisé et trompe une nouvelle fois le gardien de Cesson-Sévigné. 48e Orange 1 - Cheminots 2.
55e min, l’arbitre décide d’exclure (sévère à notre goût) Aurélien Delesques jugeant sa faute (certes avérée) grossière de plus c’était sa première
A 11 contre 10 les joueurs d’Orange vont pousser pendant la dernière demie heure. Notre défense va être mise à rude épreuve mais va faire preuve de beaucoup de courage et de solidarité. A 10 min de la fin du temps règlementaire, le numéro 9 breton va manquer un face à face crucial avec notre gardien du jour M.Lefort
Ouf de soulagement !
Les locaux se ruent de nouveau à l’attaque pour égaliser et  nous laissent beaucoup d’espace en contre. Nous allons en profiter à la toute fin du match : ouverture côté gauche vers T.Mathieu, joli 1-2 avec S.Sene, il rentre dans la surface et d’une belle frappe trompe le gardien. 88e min Orange 1 - Cheminots 3.
Belle victoire contre une belle et sympathique équipe d’Orange Cesson-Sévigné.
Un grand merci au club d’Orange pour l’accueil et le pot de l’amitié après la rencontre.  
(Christophe LENOBLE et Ali KASSEN)
 

232 SCPOEQUIPETOAC Toulouse - SCPO (4-0)
Le périple de SCPO s'est arrêté à Toulouse. Le premier but toulousain a été inscrit à la 12ème minute et le penalty stoppé par le gardien parisien Eric SEYER à la 25ème minute n'a malheureusement pas été suffisant pour SCPO même si la partie s'est équilibrée jusqu'à la pause.
Eric a de nouveau été sollicité à la reprise mais le 2ème but encaissé à la 70ème a été dur à encaisser. Les Cheminots se sont logiquement découverts en fin de match encaissant deux nouveaux buts dans les cinq dernières minutes.

''La marche était trop haute'' comme l'a indiqué JC ROQUECAVE, le Président déçu de SCPO, mais convaincu que son équipe, jeune et en reconstruction, retrouvera sa place. Il a aussi reconnu que le TOAC est une équipe très expérimentée et très équilibrée avec 5 joueurs talentueux à laquelle il souhaite d'aller loin dans la compétition. Il a aussi mis en évidence le très bon esprit durant le match appuyé par un excellent arbitarge et l'accueil du club adverse.

En bref, une belle journée avec des remerciements pour l'ensemble des dirigeants et membres du TOAC.  


SECUCAF Bordeaux – FC GRANACE (3-1)

Sur la belle pelouse du Stade JP Delhomme amicalement mis à notre disposition par nos amis de l'Es Blanquefort, notre équipe s'est qualifiée pour les 1/16èmes de finale de la Coupe Nationale en venant à bout 3-1 des valeureux Corses du GRANACE F.C venus avec des cadeaux alimentaires appréciés de leur ile de Beauté.

32SECUCAFEQUIPE 32GRANACVCEEQUIPE


Tout avait bien commencé pour notre équipe qui allait ouvrir le score dès la 13ème minute, notre capitaine Giani CASAGRANDE profitant opportunément de la tête et de près, d'une coupable hésitation défensive visiteuse. La domination était plutôt de notre côté, les Corses ayant dû mal à développer leur jeu.
Alors que la mi-temps approchait, nos joueurs héritèrent d'un coup franc à près de 30m des buts adverse. Bis repetita pour Sarah Jimmy Delahaye Toms notre tireur habituel à cette distance, qui plaça un joli tir tendu dont la trajectoire fut mal appréciée par Pierre Toussaint GERONINI qui rata totalement sa sortie au poing.
2-0 à la pause, avantage somme toute logique.

Dès la reprise notre équipe va dominer, accumulant les corners et coup de pieds arrêtés. Un nouveau tir lointain de Graziella Giani Casagrande sur coup franc s'écrasa sur la transversale (57ème mn).
Et puis, alors que nous avions le match en main, changement de physionomie à l'approche du dernier quart d'heure. Les joueurs du Coach LEANDRI trouvaient enfin la bonne carburation offensive et il fallut un vigilant Matthieu COSTES dans sa cage pour maintenir l'écart. Il devra toutefois s'incliner à la 85ème minute suite à un coup-franc aux 20 mètres et à un cafouillage qui s'en suivit. Les crampes et la fatigue commençaient à tenailler les protagonistes.
Dans cette fin de match quelque peu échevelée, Abaliou AMOUSSA adressa à la 90ème minute un centre en retrait parfait pour Maceo Clss qui libéra les siens et les jeunes supporters bruyants animés par Didier dans la tribune....

Cette rencontre qui n'atteignit jamais les sommets fut engagée mais avec beaucoup de respect mutuel entre les joueurs et dirigeants des 2 équipes, bien dirigée par le trio arbitral.
La réception qui suivit fut conviviale et nous souhaitons un avenir radieux à nos amis Corses de GRANACE F.C dans les futures joutes nationales. Quant à la raclette/party réunissant joueurs, dirigeants et supporters du club qui clôtura la journée, elle se passa dans une chaude ambiance...

32SECUCAF5 32SECUCAFBUTETE
32SECUCAF7 32SECUCAF8

TOAC Toulouse - SCPO ESCRP : 4 - 0
Buts : Martial, Titou, Benji, Moli
Qualification pour les 16èmes - Bravo !!
Très bonne entame, qui nous met dans le bon sens avec une ouverture du score assez tôt dans le match. Les occasions s’enchaînent et la partie aurait dû être scellée plus rapidement sans les arrêts du gardien adverse et notre manque de justesse dans les derniers gestes.

Il faut attendre la 60ème pour faire le break, pour souffler..., et le dernier quart d'heure pour asseoir cette victoire avec 2 buts supplémentaires. La clean sheet récompense un bon travail défensif du bloc ! Bravo au groupe pour cette victoire !!
Merci au staff pour l'organisation, une fois de plus ;)
Bonne continuation aux cheminots de Paris et un petit clin d'oeil à leur Kop 

RC Port du Havre - BISTROT PARISIEN Le Havre (4-2)
Derby Havrais pour ce 1/32ème de finale de la coupe de France Entreprise, et le moins que l'on puisse dire est que les joueurs de D.Bertin ont laissé une belle impression sur le terrain de Rousseau et au coup de sifflet final bien malin qui pouvait dire laquelle de ces deux formations jouent en R1.
Pourtant dès l'entame de ce match le RCPH confisque le ballon aux visiteurs, mais le jeu est aussi rapide que la réaction d'un sénateur dans son hémicycle c'est tout dire, et à ce jeu-là la défense visiteuse très organisée autour d'O.Davidas et de J.Vatz n'est jamais en danger.

C'est au RCPH de mettre du rythme et de l'envie et malgré les encouragements de coach Fabrice ça ne marche pas, il faut bien admettre que les deux gardiens, d'un côté J.Villain et de l'autre A.Jonno ne se retrouvent jamais devant des situations périlleuses, les attaques dignes de ce nom sont rares, le match est aussi triste que le temps, le RCPH va quand même ouvrir le score à la 45ème minute, débordement de P.Hazard centre en retrait et B.Pellerin donne l'avantage à ses couleurs, 1 à 0 à la pause

Première surprise au début de cette seconde période, les visiteurs jouent plus haut et petit à petit prennent possession du ballon, et à force de pousser les joueurs du BISTROT vont égaliser à la 63ème minute par O.Sawaneth, égalisation juste après l'entrée de A.Libert qui va semer un peu la pagaille dans la défense locale, 1 à 1.
Le RCPH ne joue pas très bien et ne peut compter que sur un exploit individuel pour marquer car en face ça ne veut pas lâcher, et arrive la 74ème minute, coup franc pour les locaux, J. Khiar se charge de le tirer : frappe au pied du poteau gauche du portier visiteur qui constate les dégâts et 2 à 1.

Les locaux jouent maintenant que par des contres devant la pression visiteuse, O.Davidas monte pour épauler ses coéquipiers et là c'est danger, 83ème minute contre ultra rapide M.Josselin offre un caviar à J.Khiar qui se fait un plaisir de fêter son retour à la compétition par un doublé, 3 à 1.

86ème minute : nouvelle attaque visiteuse qui marque par O.Sawaneth devant une défense bien passive, 3 à 2. Les locaux vont marquer un 4ème but sur un beau coup de tête de F.Ballin et plier le match. Bravo à ces joueurs de 1ère série matin du district, ils ont fait honneur à leurs couleurs. (RF)

UBM Bordeaux – FINANCES 92 (3-0)
Grâce à Florian Maze et au doublé de Maxime Lescarret, les bordelais se sont imposés fae au parisiens des FINANCES 92.
 
32UBMBORDEAUXEQUIPES
 
32UBMBORDEAUXEQUIPES2

QUICK Rennes - ROBERT MASSELIN Grand Quevilly (0-5)
A la pause, les joueurs de Julien DAVIET avaient déjà fait la différence puisqu’ils menaient 4-0. Un cinquième but est venu s’ajouter par la suite pour une victoire sans bavures face aux Rennais de QUICK Rennes

32CRMASSELIN


C NMASSELINEQUIPE
 
32ORANGEARBITRES
Hospitaliers Valenciennes - AS ORANGE (0-5)
Menant 1-0 à la pause, grâce à Houssem CHEMALI, de retour, les orangistes ont rapidement fait la différence en début de 2ème mi-temps pour finalement s’imposer face à une équipe valenciennoise qui  n’a jamais fermé le jeu.
 
La qualité de l’accueil et la réception d’après-match ont une nouvelle fois montré les valeurs du Football Entreprise et l’attachement du football de l’Escaut à ce football.
 

Le compte rendu : http://www.asorange.fr/index.php/actualites/a-la-une/1667-orange-de-belle-couleur-a-valenciennes

 

32VALENCIENNES EQUIPE 32ORANGEQUIPE

 

32DRESSEREQUIPE
DRESSER RAND Le Havre – FC AGS (7-5)
Dresser en 16èmes de finale de la Coupe Nationale Entreprise : une victoire dans la douleur, des buts de chaque côté.
Je ne vais pas faire le négatif : seule la victoire compte. Nous avons été très mauvais dans la préparation de notre match avec des retards dus à plusieurs raisons mais nos adversaires étaient là et bien là, bien motivés, bien prêts pour ce grand match.
Dès la 3ème minute, nos adversaires prenaient le match très sérieusement et prenaient l'avantage suite à une faute de notre défenseur : penalty justifié. Le match commençait très mal 1:0
8me minutes : but AGS  (2/0)
10mn : Fred  devant le gardien frappait sur le poteau 
15mns : Adrien centrait sur Miguel qui contrôlait de la poitrine, passait à Fred et marquait magistralement dans le but (2:1)
17mn : frappe du numéro 10 des  30 mètres et lob (3:1)
20mn : coup franc d’AGS tiré magnifiquement par l'attaquant d’AGS  (4/1)
Un début catastrophique de Dresser sûrement dû à notre manque de sérieux défensivement et le manque de motivation : à ne rien y comprendre !
Déclic de notre équipe :
37mn : c 'est la révolte et Miguel sur le côté gauche déborde  et frappe en  pleine lucarne (4:2)
43mn : Adrien frappe dans le but et marque. (4:3) 

Les coachs reprenaient les rênes à la mi-temps et poussaient  une belle gueulante très justifiée. Malgré cela, le début de la 2ème mi-temps commençait  très mal.
53mn : but du très remuant numéro 10, un vrai poison, un très très bon joueur (5/3)
Beaucoup d'occasions de notre part mais nos adversaires tenaient et à cause de la fatigue et le nombre innombrable d'occasions, Yoann marquait 2 fois (5:5). Belle rentrée !!!!!!!!!!!!
Miguel le 6ème but sur penalty et Adrien le 7ème but : la cerise sur le gâteau !!!!!!
Un grand bravo à nos remplaçants : Yoann, Jonathan et Alex et une superbe rentrée de notre banc de touche  avec un bon coaching gagnant.
Un grand Adrien qui confirme de semaines en semaines un énorme potentiel. Thomas, bravo a lui pour son boulot dans le milieu courageux de terrain. Félicitations à lui !
Un grand merci à nos adversaires très limités en nombre mais tellement courageux, à Florian le coach très sympathique et une équipe en avenir. Une collation offerte après le match bien suivie.
Merci à notre comité d’entreprise qui nous a permis de jouer chez nous malgré la fête de Noel pour nos enfants de notre comité d'entreprise.

32CHENOVEENTREEMunicipale CHENOVE – MEDICALE Plus Clermont Ferrand (2-4)
Un accueil au top niveau, un vrai match de coupe avec plein de rebondissements et pour finir une réception digne des plus grands clubs qui sont bien structurés avec une superbe équipe de dirigeants bénévoles sans qui cela ne serait pas possible.

Résumé du match : c’est l’AS MEDICALE Plus, à la 25ème, qui ouvre le score sur un corner grâce une belle tête décroisée de Minet. Les Clermontois auraient pu tuer le match en 1ère mi-temps mais le score à la pause reste de 0-1. Un phénomène incroyable va se produire d’entrée de début de 2ème mi-temps.

Les médicaliens prennent 2 buts en moins d’une minute. Ils étaient restés au vestiaire comme on dit. Cela a tout simplement fait exploser le coach Thomas Deniaud qui s’est échauffé et rentré en jeu pour les 25 dernières minutes. Il décale Achalme qui centre pour Minet, encore lui, qui égalise et signe un doublé. 2-2.
Le stoppeur de CHENOVE obtient un 2ème carton jaunes qui va laisser ses coéquipiers à 10 et laisser plus d’espace. C’est Amblard phillipe, 55ans, qui va ajuster une transversale millimétrée pour Deniaud : contrôle poitrine et frappe enchaînée de 25m en pleine lucarne (2-3).
Ce sera ensuite Minet encore lui qui se fait faucher dans la surface par le gardien : penalty que transforme Cantagrel. 2-4. Score final.
Les médicaliens se retrouvent aussi à 10 suite au 2ème carton jaune pris par le stoppeur Grissolange. Place aux 16èmes le samedi 5 janvier avec tirage le jeudi 6 décembre à la FFF.  

32MEDICALEEQUIPE
 
32MEROIGNACEQUIPEESPACE FOOT – HOSPITALIERS Courses Paris (4-0)
Week-end exploit en terre girondine ce week-end !
Alors que les Girondins de Bordeaux ont arraché le nul contre une équipe parisienne, qui s’en foutait royalement (objectivité 0 de la part du CM), une autre équipe Girondine a défait une équipe parisienne en 32ème de finale de Coupe Nationale entreprise.
Samedi après-midi au jard, le petit poucet de la compétition avait l’occasion de recevoir des parisiens sur-motivés pour passer ce tour.
L’ouverture du score à la 15ème minutes de jeu par l’inévitable Yoann Garcia rassurera tout le monde après un début de match moyen. 
Insatiable il doubla la mise en première mi-temps pour mettre son équipe à l’abri.

La seconde mi-temps fut une copie conforme de la première, le FC EF Mérignac maîtrisant totalement le match avec deux nouveaux buts inscrit le premier par Damien Oliva et notre meilleur buteur, une fois n’est pas coutume THomas Acz 
Le score aurait pu être plus lourd mais « Papi », surnom donné à leur gardien, a effectué plusieurs arrêts décisifs et a été sauvé par ses montants à deux reprises.
C’est donc un 16ème de finale qui attend nos joueurs le 05 janvier prochain !
Bien mauvaise nouvelle pour cette équipe que cette date du 05 Janvier. Le coach va avoir forte à faire pour canaliser ses joueurs pendant les fêtes de fin d’année quand on sait que les bons vivants sont légions dans cette équipe de copains !
A noté le premier carton rouge de l’histoire du club, suite à une tentative de coup de tête d’un joueur adverse, Benoît Méric Fury, n’a pas su garder son sang-froid. 
Comme le stipule le règlement du club, le joueur paiera le montant du carton. 
Les valeurs défendues par le club ne sont pas celles-ci mais nous excusons notre joueur qui a subi le premier coup.

32ANTIBESEQUIPE32YANNICKREVELANTIBESFC CIC –  Hospitaliers Antibes (1-3)
Dylan ROUILLARD et Yannick REVEL (cf photo), auteur d’un doublé, ont permis, à la 20ème, 40ème et 60ème minutes d’asseoir la qualification des hospitaliers chez le FC CIC Toulouse;

Les toulousains ont réussi à réduire le score à dix minute du terme de la rencontre.
 
 
 32AMADEUSRECEPTIONAA AMADEUS – BEST TRAINING (0-1)
Défaite 1-0 face aux tenants du titre, Best Training Chambourcy.
Dommage pour nos Eagles qui auront livré une vraie partie de guerriers.
Les bleus de Chambourcy contrôleront le ballon une grande partie du match, chose a laquelle nous étions préparés. La première mi-temps se termine sur le score de 1-0 suite à la seule réelle occasion des bleus.
Les Eagles auront été costaud en acceptant d'être dominé mais ne réalisant pas d'erreurs permettant d'être exploitées par les champions.

La deuxième période est plus difficile physiquement parlant et nos Eagles auront réussi a semer un léger doute dans la tête des bleus alors que le chrono défile et que le score n'évolue pas.
L'occasion d'égaliser arrivera avec un joli centre de Bastien pour la tête de Léo qui finira malheureusement a côté.
Gros match de la part de tout le monde qui nous relancera en championnat espérons, il faudra revoir le même état d'esprit.
Merci aux nombreux supporters venus encourager les Blancs 
Bravo aux hommes de Mike Muyshond et bon courage pour le reste de la compétition !

Vu côté BEST TRAINING :
Samedi 1er décembre – Côte d’Azur – 13h30 – Ciel Bleu – quasiment 20°… Je n’en dis pas plus, mais force est de constater que les hommes de capitaine Greg Sautron étaient en week-end, pas prêts à aller au charbon comme l’exige ce statut de champion en titre à défendre. Tout était idéal, certainement trop ! Et la suffisance affichée dans le jeu pourrait être rédhibitoire lors du prochain tour, le 05 janvier. Mais place au jeu…
De jeu, justement, il n’y en a pas eu ou presque : des erreurs techniques, des approximations, pas de vitesse d’exécution, pas d’enchaînements, bref… toute la panoplie de la purge camboricienne était de sortie.

Notre valeureux adversaire, qui avait mis en place une équipe défensive et très homogène, n’avait aucun mal à endiguer les rares assauts des bleus. Il a fallu une erreur de la défense azuréenne à la 20e minute, pour permettre à Anthony LOIR d’inscrire le seul but du match, sur une récupération haute de Camille TRAN et un relais de Julien VATINET.
Pour le reste, que de fausses notes, loin de la symphonie attendue… un goût d’inachevé côté BEST TRAINING FC !
Par contre, on se doit de rendre hommage à AMADEUS qui a fait un match digne et cohérent défensivement, à qui il a manqué un peu de justesse devant pour pouvoir faire mal à des joueurs embourbés. Ils regretteront certainement cette tête trop décroisée de Léo MILGRAM, qui aurait pu avoir la même réussite qu’avec sa société LE FIVE sur ce coup, qui aurait vraiment mérité un meilleur sort. Heureusement pour les Bleus car ils auraient été embarqués dans une très indécise prolongation !

Pour plus d’infos : http://www.besttrainingfc.com/

32BAPTISTERONGIERORVAULT
AS CTE ORVAULT – TCAR ROUEN (3-4)

Malgré sa nouvelle recrue Baptiste RONGIER (cf photo ci-contre), le frère ainé de Valentin RONGIER, capitaine du FC NANTES, les joueurs de Christophe TOURRES se sont inclinés face aux normands qu’ils recevaient.

Retrouvez l’entretien complet ci-dessous de Baptiste RONGIER duquel nous avons extrait ces quelques lignes :
''Je pense que c’était le bon moment d’opter pour cette formule du « Foot Entreprise. Je ne cache pas que j’avais une méconnaissance du Foot Entreprise comme pas mal de personnes d’ailleurs. Je connais bien les garçons de cette équipe puisque j’avais joué ou côtoyé beaucoup d’entre eux.
Je connaissais donc la qualité des joueurs, leurs valeurs humaines ainsi que leur philosophie du football qui privilégie le jeu collectif aux individualités. Je savais donc où je mettais les pieds ! Et il y a un vrai goût pour la compétition et les challenges avec du partage et du plaisir. ''

 Entretien complet : https://lfpl.fff.fr/simple/foot-entreprise-baptiste-rongier-orvault-cte-le-frere-de/?fbclid=IwAR23SdCpsmzCKf0k8AZahzenQ9xNyQ2ztSVeV3npkjxbfFUrIX06O6QBDcQ

32ocanaequipeLATECOERE Toulouse – OCANA Entreprise (0-2)
Ce samedi 1er décembre, les ocanais (cf photo ci-contre) se déplaçaient en terre toulousaine pour y affronter l'équipe de LATECOERE TOULOUSE.
 
En effet, après un début de rencontre assez difficile des joueurs du président SANTELLI, et des premières minutes où les joueurs ocanais prenaient leurs marques, malgré une pelouse à la limite du praticable, ils ont failli se faire cueillir à froid dès la 5ème minute, suite à un corner tiré au premier poteau et dévié par un joueur adverse, mal repris de la tête par un défenseur Toulousain qui se trouvait au second poteau libre de tout marquage et dont la tête revenait, par miracle, dans les bras du gardien AGOSTINI.

Par la suite, les ocanais, plus experimentés, posaient leur patte sur le jeu et rataient plusieurs face à face par l'intermédiaire de POPULUS par deux fois puis SIFFREDI. 
Mais c'est à la 35ème minute que l'ouverture du score allait avoir lieu, sur un CSC, suite à un face à face encore raté de POPULUS, très remuant sur son côté gauche, mais ce dernier à bien suivi pour adresser un bon ballon que le défenseur, dans la précipitation, allait catapulter dans le filet. 0-1 pour les ocanais.
Le plus dur était fait, et, jusqu'a la mi-temps, les attaques adverses n'étaient pas dangereuses, si ce n'est sur quelques coups de pieds arrêtés.
La mi-temps était sifflée sur ce score de 0-1.

Dès le début de la seconde période, les milieux GUIOT, ROUSSELIN et J.P.CAU abattaient beaucoup de terrain et les ocanais auraient pu faire le break, sur des situations mieux gérées par l'intemédiaire de PORTELA, rentré en jeu, quelques minutes plus tôt, puis T.CABELLA, ou J.P.CAU. 
A la 65ème minute, c'est ce même J.P.CAU qui adressait une frappe de 20 mètres bien ajustée, et qui surprenait l'excellent gardien adverse avec un rebond juste devant lui. 0-2
Les vingt dernières minutes étaient une simple gestion du match pour l'arrière garde ocanaise bien maitrisée par les défenseurs et notamment son capitaine ANTONA, ainsi que BASTELICA, CAU.A et RENUCCI qui ont fait "le job", restant vigilants malgré des appuis fragiles.
A dix minutes de la fin du match, coup de théâtre, avec l'expulsion du gardien ocanais AGOSTINI, sur une sortie mal maitrisée à 25 mètres côté droit du but, et fauchant l'attaquant adverse qui devait se présenter seul face au but.
Mais le coach Dumè MURACCIOLI était sur le point d'effectuer son dernier remplacement, sur le prochain arrêt de jeu, et il à du revoir ses choix pour faire entrer le gardien remplaçant, CAMISA.
Sur cette fin de match, les ocanais jouaient à 10, la domination était toulousaine et les ocanais se contentaient de bien défendre, en assurant leurs 2 buts d'avance.

D'ailleurs un petit mot pour les joueurs qui ne sont pas rentrés en jeu, c'est difficile de faire partie d'un effectif et ne pas rentrer en jeu, comme l'on fait OCCHIMINUTI et GALANTI sur cette rencontre, mais c'est avant tout la victoire d'un groupe et pas d'une équipe donc félicitations à tous les ocanais (Joueurs, STAFF, Dirigeants, Supporters).
Après le coup de sifflet final, les deux équipes se sont retrouvées dans le club house, pour y partager un excellent après-match. 
OCANA est qualifié pour les 16èmes de finale.
Au nom du club, nous tenons à remercier chaleureusement l'équipe de LATECOERE et son président Gilles CERUTI, pour leur accueil en espérant un jour pouvoir retrouver cette équipe mais cette fois ci sur notre terrain.
L'aventure continue pour les ocanais qui ont fêté la victoire dans les rues toulousaines malgré le mouvement de protestation des gilets jaunes et la pluie qui ne cessait pas durant toute la soirée.
Tirage au sort des 16èmes de finale prévu le Jeudi 6 Décembre ou Vendredi 7 Décembre à la FFF, avec nous l'espérons, cette fois ci, un match à domicile pour une "finale" avant la phase de groupes.

AEROPORT CDG - FIPS (2-0)
Cf photo AEROPORT  
32AEROPPORTEQUIPE
 

LSM Lyon METROPOLE - CD VARCES (1-0)

32LSMEQUIPE 32LSMFANIONS

 

32LSMACTION
 
US NETT - AS Communaux PIETROSELLA (5-0)

32PIETROSELLAEQUPE
 
32USNETTEQUIPES
 
 

Entente Municipale Charleville Mézières – Municipale CHENOVE (4-1)
Nous reviendrons prochainement sur ce match avec un focus particulier
Réception d'après-match :

Rédacteur : Daniel TESTE