Banner website copy

 

(Tournoi de Valenciennes) Les équipes en lice : MEDICALE PLUS Clermont Ferrand

User Rating: 5 / 5

Star ActiveStar ActiveStar ActiveStar ActiveStar Active
 

MEDICALE


Après les Dockers havrais (Ligue de Normandie) que nous avons présentés la semaine dernière, MEDICALE PLUS Clermont Ferrand
(Ligue Auvergne Rhône Alpes) sera la deuxième équipe adhérente à l'UNFE présente le 16 Juin à Valenciennes.

Les joueurs de l’entreprise partenaire des professionnels de santé et du coach Thomas DENIAUD, le héros d'Ibrox Park de Glasgow, avaient idéalement fini la saison passée en s’octroyant la Coupe d’Auvergne du Football Entreprise aux dépens de FOOT ROUTES 63. A Valenciennes, ils auront la possibilité de clore la saison actuelle différement mais de belle façon également.
Sans oublier le championnat qu’ils sont en mesure de remporter, leurs deux matchs en retard sur le leader Cheminots de Gerzat pouvant leur permettre de reprendre la tête.
Guillaume COUDERC, membre du CA de l’UNFE, et animateur du club et fier de ses troupes, a répondu à nos 7 questions :
unfe affiche
1/ Quelle est la date de création de votre club ?

Notre club a été créé un 21 juin 2001 suite au départ de 16 joueurs qui, en désaccord, ont démissionné de l’Amicale du CHU. Notre fierté vient du fait que 17 ans après, notre nouveau club, MEDICAL Clermont Ferrand est toujours présent avec 23 trophées empilés toutes compétitions officielles confondues.

2/ Quel est le meilleur souvenir de toute l’histoire du club ?
Très dur de le dire car il y en a tellement ...de la 1ère victoire en championnat national à Orvault Nantes Alcatel 0-1 en 2007… à la remise du trophée du carton bleu à Angers où nous avons été félicités pour avoir été le club le plus précoce de l’histoire du Foot Entreprise à atteindre le Championnat national en 6 saisons. Mais celui que je retiens est le doublé Coupe du Puy de Dôme et champion promotion lors de notre 1ère saison en 2001-2002. Tout est parti de là !
 
3/ Trois mots pour qualifier votre club ?
Famille, Copains, Ambiance
MEDICALE24/ Qu’est-ce qui vous a incité à participer au Tournoi de Valenciennes ?
On a fait une grande fête pour nos 10 ans mais on a rien fait pour nos 15 ans. L’occasion était trop belle de faire un beau voyage même si c’est loin car les meilleurs souvenirs restent à l’extérieur. Nous y allons pour faire bonne figure. L’essentiel est l’ambiance, un groupe qui vit bien qui s’entend bien fera forcément des choses bien sûr le terrain. Le côté compétitif sur ce genre de tournoi est un peu secondaire.

5/ Le Football Entreprise est-il soutenu dans votre ligue ?

Non pas du tout je le dis haut et fort depuis 4 ans, notre football meurt à petit feu, il se consume comme une petite braise, impuissant et qui passe après tous les autres football. La saison dernière, nous n’avons même pas reçu de trophée pour le titre de champion Honneur, simplement un trophée et deux ballons et des tee-shirts pour la Coupe d’Auvergne. Et au niveau district, il n y a plus de dotations pour les champions depuis 3 ans. Triste quand on va au district et à la ligue et qu’on voit tous ces trophées sur les étagères. Ils pourraient en faire meilleur usage en les offrant, en guise de récompenses, aux clubs méritants.

6/ Comment voyez-vous l’avenir du Football Entreprise ?

Le Football Entreprise, c’est une identité, c’est un autre mode de fonctionnement comme le fait de jouer beaucoup de matchs en semaine afin d’être tranquilles les weekends. Car la famille, c’est sacré !
Mais le Foot Entreprise doit avoir une élite, pour les gros clubs entreprise qui veulent se mesurer à d’autres équipes de toute la France. Même les footballeurs amateurs ont le droit de rêver et cette compétition nationale qui est un peu leur Ligue des Champions. Il faudrait sonder tous les clubs les mieux structurés et connaître leur avis et savoir ceux qui sont intéressés afin de créer un championnat national carré sérieux et droit ...

7/ Un message ?  
Il n y a pas de foot sans ballon, pas de foot sans joueurs, sans arbitre, c’est certain mais personnellement je tire mon chapeau à tous les dirigeants bénévoles car c’est grâce à eux que le foot amateur existe et continue. Ces gens-là méritent tout le respect des joueurs de leur club car ils font un travail énorme.