Picture333 min

FC NIKE : Qui les arrêtera ?

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
nikeEquipe5
 
Pour cette reprise post-fêtes, Aude LAMBERT a fait le point sur le championnat parisien de R1 dominé de la tête et des épaules par le FC NIKE. Mais avant de passer à sa revue de situation détaillée des 12 clubs, il était évident qu’un arrêt sur le FC NIKE était impératif.
Que dire de ce club qui fait depuis de longs mois un parcours exceptionnel ?
L’effectif y est certes de grande qualité avec des garçons comme Romain DAVID, Harry VITALIEN, Djillali BEKKAR, Grégory NAKAA ou Maxime ONGMAKON mais c’est la dynamique ou force collective et cette très longue invincibilité toujours en cours qui marquent le plus les esprits. A l’appui de son coach Azzedine HAMDOUNE, ancien joueur de Saint Leu en DH, Jean-Marc BARREAUD a donné à son club une autre dimension et un élan que personne n’a réussi à briser depuis plus d’un an.

Invaincu depuis 16 mois, le FC NIKE est désormais attendu ! A la lecture de son parcours régional et national 2017/2018, le club semble prêt et armé pour garder son invincibilité encore un bon moment. Quel club fera tomber le FC NIKE ?
Pour mieux connaître les raisons de cette réussite et pour espérer en découvrir les secrets, nous avons questionné le Président et le coach dans cet ordre :

JMBARREAUDJean-Marc BARREAUD :
1/ Comment expliques-tu le formidable parcours de ton club depuis la montée en DH ?
La stratégie du FC Nike est de mettre en place un groupe de joueurs qui correspond à un effectif d’environ 3 équipes, regroupant des joueurs de tout horizon.
Et un réseau que Azzedine Hamdoune, depuis qu’il a pris l’équipe a bonifié….Mais aussi notre organisation et staff qui n’a cessé de s’améliorer depuis 3 saisons ;
J’en profite pour remercier Azzedine, Philippe, Abdé, Roland, André, François pour leur investissement…

 2/ Quelle est la qualité principale collective de ton équipe première?
Déjà pour moi on ne parle pas uniquement de l’équipe première, car la stratégie de jeu mis en place par Azzedine, concerne également l’équipe B….Et bien souvent des joueurs peuvent jouer dans les deux équipes…Mais pour répondre à ta question, la qualité principale collective de nos 2 équipes, est liée à l’association d’un système de jeu mis en place par le coach, l’ambiance excellente qui règne dans le vestiaire, et l’envie de bien faire sur le terrain...

3/ Ton souhait pour cette fin de saison ?

De gagner 3 Titres !!!
 
AZZEDINEAzzedine HAMDOUNE :
1/ Quelle est ta conception de jeu et quelle est ta méthode pour l'inculquer à tes joueurs ? 
Je n’ai pas véritablement d’identité de jeu mais le fait d’avoir la possession de balle et de savoir comment on va l’utiliser m’intéresse. Quelle solution on va trouver pour mettre en difficulté notre adversaire.
On répète régulièrement à l’entrainement nos gammes avec beaucoup de jeu avec ballon.

Le mental également est important, je veux des joueurs compétiteurs. Nous sommes certes dans du foot amateur, où la notion de plaisir est primordial mais ça serait se mentir à soi-même de dire que même dans la défaite, on a pris du plaisir. Pas chez moi en tout cas.

 2/ Quelle est ta principale qualité comme coach ?
Rigueur et travail

3/ Si tu penses qu'il reste un domaine à modifier ou un défaut à corriger concernant ton groupe, quel serait-il ?

On ne gagne pas assez !!!
Plus sérieusement, le travail sans ballon chez certains.
Je profite de votre visibilité pour remercier les gens qui nous accompagnent quotidiennement et notamment le club de St Brice (Mr Bekkar D., José son Président, le bureau directeur) qui nous fournit depuis plus de deux ans d’excellentes conditions de travail, le club de St Prix, nos dirigeants bénévoles, notre Prez et mes joueurs qui me font confiance. Merci à tous. 

NIKE4
 
La rentrée des classes en R1 Ile de France

En ce début d’année 2018, après avoir souhaité les vœux et digéré les copieuses victuailles de fin d'année, les franciliens repartent  au ‘’combat’’ avec chacun des objectifs différents.

Petit tour d’horizon du championnat R1 :
Le FC Nike : vainqueur de la Coupe nationale et Champion de Paris en titre n’a laissé que des miettes pour le moment, sa dernière défaite remontant au mois de Septembre 2016 (1-0 contre Chambourcy).  Neuf matchs, neuf victoires, un effectif pléthorique  ou qualité et quantité font bon ménage. La question est : ‘’peuvent-ils finir la saison invaincue ?’’. Car de loin il semblerait que ce soit l’objectif.

BOULATERETROURNEBOULATE9ASPTT Chambourcy : ils ont tout pour être au sommet mais ils sont tombés sur Nike. Si eux n’y arrivent pas ben personne n’y arrivera. Un staff de qualité, un effectif de grande qualité et un buteur exceptionnel qui sait tout faire.
 
Mais pour être champion d’Ile de France de nos jours il faut faire un parcours sans faute.

Metro US :
la surprise de ce début de saison, dommage qu’ils ne parviennent à rester au sommet plusieurs saisons de suite. Car niveau effectif sur les dernières saisons ils ont eu de la matière. Sans Coupe nationale, vont-ils être en capacité de se hisser entre Nike et Chambourcy ?
bacarifaty
Banque de France :
sûrement l’équipe qu’on attendait le plus pour se mêler à la lutte, mais une inconstance dans les résultats ne leur permet pas de titiller les équipes de tête.
Avec un staff fourni et de qualité et le retour de quelques cadres blessés, il ne faudra pas les enterrer car une équipe qui possède un attaquant de la trempe de Faty Bacari (cf photo ci-contre) sera toujours un danger.

APSAP Emile ROUX : sauvés lors des dernières journées la saison dernière, ils ont profité de la trêve pour repartir sur un nouveau projet, nouveau coach et rajeunissement de l’effectif. Pour le moment le moins que l’on puisse dire, c’est que cela porte ces fruits.

Orange Issy : saison de transition assumée par les dirigeants, donc cela peut choquer de voir ce mastodonte du foot entreprise sixième et déjà éliminé de la Coupe nationale à la mi-saison mais parfois il faut savoir reculer pour mieux sauter.
Des cadres tels Damien Dupont et Raied Ben Abdeljelil sont là pour montrer le chemin qui mène au sommet pour les nouveaux venus.

CG92 : même constat que pour l’APSAP E Roux, ils ont connu une première saison très compliquée mais sur la fin ils ont inversé la tendance. Donc ils sont dans une certaine continuité, avec comme fait marquant l’élimination d’Orange en Coupe nationale. Les équipes qui possèdent un attaquant en feu, ont souvent des résultats satisfaisants et ce n’est pas Ahmed Abouzeir qui nous contredira.

SKILLEQUIPEAS Skill & Service (cf photo ci-contre)  : la sensation lors de la saison 2016/2017 demi-finaliste de la Coupe nationale, Promu en R1, champion de DHR Ile de France, mais selon les dires du coach Chris Gebri, la R1 est très compliquée.
Début de saison compliqué mais le mois de Décembre leur a permis de sortir la tête de l’eau. Leur matelas n’est certes pas énorme mais il a permis de passer les fêtes avec un peu plus de sérénité.

chipoissy

CHI Poissy 
: les saisons se suivent et se ressemblent mais ce club a la capacité de gagner les matchs qu’il doit gagner.

Emmenés par quelques grognards expérimentés et habitués au combat que réclame la R1, ils se battront chèrement pour conserver leur place. Le retour de leur gardien emblématique est une bonne nouvelle pour eux et le concerné. 

EXPOGRAPH : c’est une surprise de les retrouver là, mais aucune inquiétude pour un club expérimenté.

Pas mal de petits pépins en ce début de saison mais avec un match en moins contre le CHI ils ont encore une petite marge de manœuvre non négligeable.

SCPO : promu en difficulté mais leur récente victoire chez la lanterne rouge leur a permis de mieux respirer. C’est un mélange d’expérience et de jeunesse mais comme pour Skill ils ont dû s’habituer à l’impitoyable R1 « broyeur de certitudes ».

USNETT : sous respiration artificielle. Pour sa deuxième saison en R1, l’ancien flamboyant promu auteur à la même époque la saison dernière d’une série de sept victoires consécutives vient d’enchainer une série quasi identique mais avec des défaites. Ils ne sont pas encore condamnés mais devront rapidement montrer qu’ils ont le potentiel pour rester dans l’élite car chaque défaite les rapproche de la R2.
Rédacteurs : Aude LAMBERT (US NETT) et Daniel TESTE