Picture333 min

Jean MASSELIN (PDG de Ressorts Masselin) : ‘’Dans l’atelier, on parle de foot, de l’équipe et les relations sont différentes’’

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive
 
rmjoueurs2
1826 : c’est l’année d’édition du premier roman (‘’Bug-Jargal’’) du jeune Victor HUGO, écrit en quinze jours à la suite d’un pari fou.
Mais c’est aussi l’année de naissance de l’entreprise Malandrin, devenue un bon siècle plus tard, Ressorts Masselin, une enseigne qu’on pouvait trouver dans un faubourg de Rouen, et qui fabriquait des ressorts et des pièces métalliques pour la marine et le textile.
Mal en point économiquement, l'entreprise est reprise en 1933 par Mr Robert MASSELIN, un pionnier de l'aviation qui redresse l'affaire et l'installe à Petit-Quevilly où elle se trouve toujours. Sous sa direction, puis celles de son fils Jacques et aujourd'hui de son petit-fils Jean, elle devient l'un des principaux acteurs européens et mondiaux sur son marché.
jmpaniniRessorts Masselin s’est tourné plus récemment vers l'aéronautique, une activité en pleine croissance. Spécialiste de la fabrication des ressorts qu’elle livre partout dans le monde, l’entreprise Ressorts Masselin est devenue, dans ce domaine, une sorte d’institution dans la région normande, en France et désormais à l’international. Ses performances, elle les doit aux 160 salariés expérimentés qui la composent et à une longue histoire de famille.
La SAGA MASSELIN, une famille normande hors normes qui a fait de cette entreprise un des plus beaux fleurons de l’industrie française aux clients prestigieux comme AREVA ou ALSTOM. Cette entreprise est unanimement reconnue par ses clients comme ayant une culture de la qualité.

Jean MASSELIN en est le Président Directeur Général et il a amicalement accepté de nous donner son sentiment sur son club de Football Entreprise (l’AS ROBERT MASSELIN) dont il est Président à l'appui de dirigeants dévoués, et enfin sur sa vision de ce football qu’il juge, à tort, trop délaissé et qu’il souhaite, sans jeu de mot, voir rebondir.

Jean MASSELIN

Depuis quand êtes-vous à la direction de l’entreprise Ressorts Masselin ?
Depuis 1991 mais ma famille a repris cette entreprise en 1933. Elle datait déjà de 1826.

Je crois que vous avez pratiqué le football tout comme votre père? Quels étaient vos postes respectifs sur le terrain ?
Nous avons tous les deux effectivement joué au sein du club de notre entreprise au même poste d’avant-centre.

Quelle est la date de création de l’équipe de Football au sein de l’entreprise ?
C’est mon père Jacques qui a créé le club de football en 1950, ce qui fait que le club fêtera bientôt ses 70 ans, un des plus vieux clubs en France.

NDLR : Concernant le rôle fédérateur du sport en entreprise, une étude a récemment indiqué : ‘ « Quand ils ont fait du sport ensemble ou passé un séjour sportif ensemble, au retour, les relations sont transformées, y’a plus de barrières. On est plus efficace. On travaille plus vite. » L’événement sportif peut ainsi encourager la cristallisation des liens entre les salariés, facilitant la communication à posteriori’’.
Ses résultats sportifs et son image vous procurent-ils de la satisfaction voire plus ? Et selon vous, et de par votre expérience, quel est l’intérêt pour une entreprise et ses salariés de posséder une équipe de Football Entreprise engagée en compétitions régionale et nationale?
Grâce à cette équipe nous avons passé des très bons moments surtout la saison dernière qui nous a vus obtenir le titre régional. Quand je croise, dans un atelier, des joueurs de l’équipe première que j’ai vu évoluer le samedi en compétition, il se crée avec ces derniers des affinités particulières entre nous. On parle de foot et les relations sont différentes.

Au sein de Ressorts Masselin, notre nous efforçons de promouvoir l’activité sportive (football, VTT et pétanque) et l’engagement à travers le sport, un outil qui génère du lien interne. Le fait de posséder notre propre stade inauguré en 1956 et situé à côté de l’entreprise, y contribue aussi.
Par contre, si un joueur ne s’inscrit pas dans cette perspective en se comportant mal sur un terrain, nous en parlons avec le coach. Il nous est arrivé une fois d’exclure un joueur dans pareille situation.

JMEQUIPE2016

                             2013 (ci-dessus) et 2016 (ci-contre)

rmequipecoupenormandie
 
jmasselin3Pour la pérennité et la potentielle évolution de votre club au sein de votre entreprise, quels seraient les axes d’amélioration à envisager  et vos ambitions ?
Nous avons dans l’entreprise plusieurs salariés qui pratiquent le football à l’extérieur, ce qui génère chez moi un peu de frustration. Pourtant, j’ai pu constater que le fait de posséder une équipe de Football Entreprise  accroît son attractivité auprès des jeunes.
Grâce à la spirale de réussite actuelle, nous espérons attirer de nouveaux joueurs.
L’image du club est très bonne dans la région et j’invite tous nos sympathisants à suivre son activité.
 

Quant à nos ambitions en Coupe Nationale, elles sont toujours présentes.

Plus généralement, quelle est votre vision actuelle du Football Entreprise en France ?
Il est évident que, sans trop savoir pourquoi, cette famille du football est ‘’mal aimée’’ et la prise de conscience pour le remettre sur les rails, tarde à venir. Ce qui pour moi est une source d’inquiétude.
Un vrai Championnat National avec les meilleures équipes en France serait de nature à relancer la machine et à rebooster le moral des dirigeants de clubs.

Quel pourrait-être votre message aux chefs d’entreprises de toutes tailles ?
Très simple : le Football Entreprise me et nous procure de grandes satisfactions et des moments formidables.

 
JMCNNADEAU